Le monde d'Amoï Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

Yuri Uemitsu

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le monde d'Amoï Index du Forum -> Le monde d'Amoï: avant de jouer -> Les fiches -> Les blondies
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yuri Uemitsu
Blondie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2008
Messages: 23
Emploi: Célèbre mangaka yaoi
Maître de: Eikichi
Seme/Uke/Ambivalent: Ambivalent mais davantage uke
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 21:08 (2008)    Sujet du message: Yuri Uemitsu Répondre en citant

Nom : Uemitsu

Prénom : Yuri (En tant que Mangaka, il est connu sous le pseudonyme féminin de Eiko Nakamura.)

Age : 25 ans

Rang : Blondie, célèbre mangaka yaoi

Niveau de richesse : Très riche


Nom du/des pet(s): Eikichi

Famille: Yuri a des « parents », un couple de riches blondies. Ils n’ont que vingt ans de plus que lui. Il les aime et ceux-ci l’aiment aussi. Il s’entend bien avec eux et ils sont très protecteurs envers lui, encore plus depuis qu’ils savent tout ce qu’il a enduré ces dernières années.

Passé : Il a été créé suite à la recherche ultra secrète d’un scientifique de géni du laboratoire de création des blondies. Celui-ci voulait créer un blondie qui soit différent et en même temps tenter de résoudre le problème de la stérilité des blondies. C’est donc dans le plus grand secret qu’il travailla durant des années. Le résultat fut un être totalement hermaphrodite, le sexe masculin étant stérile, mais pour la première fois, un blondie fut cependant fécond, car le sexe femelle de Yuri se trouva être normalement constitué. Yuri fut le premier blondie capable de se reproduire, celui qui ouvrait la voie à l’évolution de sa race.

 

Le scientifique avait travaillé de manière à ce que sa création se sente autant homme que femme. Cela allait se dévoiler durant le déroulement de la vie de Yuri. Le bébé blondie fut confié à un couple qui l’aima immédiatement. Sa vie d’enfant et d’adolescent ne fut tout de même pas facile, en raison de cette différence. Les autres blondies le rejetaient, voir l’insultaient. Etre le seul de sa race hermaphrodite n’était pas facile à supporter pour l’enfant et l’adolescent, et cela le poussa à s’enfermer dans sa bulle.
 

Il aimait depuis petit les mangas et dessiner et il était apparut qu’il était très doué pour le dessin. Yuri se mit à créer des personnages de manga puis à créer tout un livre, s’inspirant de son histoire personnelle. Impressionné par son don, ses parents lui proposèrent de lui payer des études dans l’école de beaux-arts la plus réputée. Yuri, fou de joie, accepta, bien sûr. Il avait 15 ans. Un an plus tard, il entra dans cette école.
 

Yuri ne fut jamais aussi heureux que durant les trois années de ses études. Il s’y fit ses premiers amis, et même, il y rencontra celui qui allait devenir son premier amour, son premier amant, lors de sa seconde année. Il s’agissait de son professeur d’histoire de l’art, âgé de six ans de plus que lui et s’appelant Akihito Sagura. Leur liaison resta secrète jusqu’à ce que Yuri sorte de l’école. Dans cette école, il se découvrit la passion pour la peinture à l’huile, et il rajouta cela à son talent pour les mangas. Yuri s’installa alors chez son amant. Ses parents furent heureux pour lui et la vie souriait au jeune hermaphrodite. Il fit son premier art book et créa sa première série manga qui parlait d’une histoire d’amour entre un étudiant et son professeur, en dix volumes. Cette série s’appelait « Sans tabou » et ce fut un grand succès. Yuri, alors à peine âgé de vingt ans, devint une star. Malheureusement, le bonheur n’allait pas durer. Quelques mois après son premier succès, il apparut que son amant était atteint d’un cancer. La plongée dans l’enfer allait commencer pour Yuri. Il lutta auprès de son bien-aimé contre la maladie, mais le jour de ses 21 ans, le cancer emporta celui qu’il avait cru pouvoir garder toute sa vie auprès de lui.
 

Yuri était devenu un peintre et un mangaka célèbre durant ce temps, et les médiats passaient leur temps à le chasser. Pleurant la perte de son amour, il s’enferma chez lui et il se mit à peindre, oubliant de se nourrir, ne dormant presque jamais. Son travail était plus sombre, encore plus beau. Il sortit une seconde série manga en quinze volume qui eut encore plus de succès que la première. Elle parlait d’une histoire d’amour romantique et très dramatique, un « Roméo et Juliette » moderne et gay. Ses parents venaient le voir plusieurs fois par semaine. Ils étaient réellement inquiets de voir leur fils oublier de vivre.
 

Le deuil fut douloureux, et quelques mois après la mort de son amant, lors d’une soirée huppée, il rencontra celui qu’il n’aurait jamais du rencontrer. Il tomba totalement sous le charme d’un blondie très charismatique, viril et qui donnait une impression de protection. Malheureusement, Yuri, aveuglé, ne vit pas immédiatement ce qui se cachait derrière le masque, puis ce blondie était tellement manipulateur qu’il savait tromper son monde. Cet homme, répondant au nom d’Alexander Godov, joua la douceur, la compréhension, afin d’endormir la méfiance de Yuri. Le mangaka tomba totalement dans le panneau. Il n’avoua pas son amour immédiatement, car la perte d’Akihito était encore en lui, et il avait peur de s’attacher de nouveau. Il devint cependant amant avec Alexander, et celui-ci était parfait, mais justement, comme on dit, trop parfait pour être honnête.
 

C’est après l’anniversaire de ses 22 ans que Yuri lui avoua ses sentiments alors qu’il venait de faire l’amour avec son amant… Et tout bascula. Le véritable visage d’Alexander se dévoila. Celui-ci devint brutal, levant la main sur Yuri sans raison, juste pour le rabaisser. Au début, Yuri se rebella, mais n’ayant aucun pouvoir réellement utile pour se défendre, il ne put rien faire et il fut violé, battu, humilié, chaque jour, à n’importe quel moment. Parfois, le blondie invitait d’autres blondies de sa connaissance et il leur prêtait Yuri comme il l’aurait fait d’un pet…
 

L’un des premiers pires moments de Yuri fut le jour où Alexander lui mit un petring de force, pour bien lui montrer qu’il était à LUI, qu’il était sa chose, cela trois jours après les 22 ans du mangaka, deux jours après qu’il lui ait avoué ses sentiments. Yuri ne pouvant rien faire, tenta de prendre sur lui, mais ce fut très douloureux. Il se mit à songer à ses pauvres humains qu’on réduisait à l’état de chose, comme son amant faisait avec lui. Yuri n’avait plus aucune confiance en personne, étant donné que le blondie l’avait totalement trompé, avait attendu d’avoir sa confiance et son amour pour se dévoiler. Yuri cessa de travailler durant six mois, et ses parents ne purent plus le joindre. Il fut enfermé dans le loft, torturé tous les jours de toutes les manières possibles et imaginables. Une fois qu’Alexander fut certain que Yuri ne parlerait pas, il l’autorisa à reprendre ses activités.
 

Ses parents eurent un choc violent devant l’aspect de leur fils. Yuri avait maigrit, son regard semblait mort, et son visage était inexpressif. Il les rassura, leur disant qu’il avait trop travaillé, élevant ses barrières mentales pour ne pas qu’ils découvrent la vérité… et cela dura, dura… Alexander ne cessait de trouver de nouvelles tortures, de nouvelles manières de l’humilier, de le rabaisser et de le torturer physiquement et psychologiquement.
 

L’année de ses 23 ans, Yuri n’en put plus, alors un soir, il attendit son amant au salon. Celui-ci était sorti. Lorsqu’il rentra, Yuri, le regard haineux, se précipita sur lui avec le couteau qu’il avait pris à la cuisine. Alexander utilisa sa télékinésie pour dévier la lame et la prendre des mains de Yuri. Que sa Chose ait tenté de le tuer le rendit encore plus fou qu’il n’était. Il agrippa Yuri par les cheveux et d’un coup, il voulut lui trancher la gorge, mais Yuri eut le réflexe de lever son bras droit, et ce fut ce bras qui prit le coup. Il fut entaillé du poignet au coude. Alex, réalisant ce qu’il avait faillit faire, repoussa Yuri avant de l’enfermer dans la chambre. Il appela un médecin qui vint faire des points de suture au bras de Yuri. Alex paya le silence du médecin une fortune…

Après cela, ce fut encore pire pour Yuri. A chaque fois que son tortionnaire sortait, il l’attachait solidement. Il plongea alors dans sa passion pour le dessin, unique échappatoire à cet enfer quotidien, et il commença sa série culte, « Cœur Lunaire ».

 

Alex ne s’intéressait pas au travail de Yuri, et cela était préférable. Il fallut du temps au jeune homme pour comprendre le comportement d’Alexander. Ce fut des mois plus tard qu’il comprit, alors que son horreur d’amant le violait une fois de plus après l’avoir frappé. Souvent, celui-ci l’appelait « pute », ou « chienne », mais cette fois, ce fut encore pire. Il se mit à lui dire qu’une chose comme lui ne devrait pas exister. Il comprit que c’était le fait qu’il soit aussi une femme que Alex ne supportait pas. Il le prenait pourtant par son sexe femelle, à chaque fois, mais pour le blesser encore plus. Yuri ne savait plus ce qu’était le plaisir. Il ne connaissait plus que la souffrance et la douleur. Une fois, il tenta de nouveau de se rebeller, et cette fois-là, Alex l’enchaîna, nu, dans sa salle de tortures, et il le fouetta jusqu’à ce que Yuri perde conscience, lui disant « regarde ce que tu me forces à faire », et d’autres choses de ce genre. Le temps passa et l’enfer de Yuri ne changea pas, au contraire. C’était comme si Alex devenait de plus en plus fou mois après mois, et Yuri cachait toute sa souffrance, voyant ses parents le moins possible, car jouer la comédie lui était réellement difficile. Sa série « Cœur Lunaire » avait du succès, et déjà dix volumes étaient sortis. Yuri se mit à avoir des crises d’angoisse lorsque son tortionnaire était absent du loft. Il avait perdu les quelques amis qu’il avait. Alex avait réussi ce qu’il souhaitait, avoir Yuri pour lui tout seul, quitte à le détruire.

Les mois passèrent et la situation était toujours aussi affreuse pour Yuri. Lui qui, avant, était souriant, tout de même sûr de lui et espiègle, ne savait plus sourire et avait perdu toute assurance. Les amis d’Alex continuaient de venir « jouer » avec lui, sous les yeux d’Alex, cela semblant exciter le blondie sadique et fou au plus haut point, puis après, il prenait Yuri brutalement pour lui rappeler que c’était lui son maître. Parfois, Yuri jouissait malgré lui sous les actions des autres blondies, et Alex prenait cela comme prétexte pour le punir encore, marquer encore plus sa possession et sa domination.

 

Les 25 ans de Yuri se rapprochaient et il n’était plus qu’une ombre douloureuse. Sa dernière série manga, « Cœur Lunaire », était entièrement sortie. Heureusement, parce que Yuri n’arrivait plus à dessiner. Alex avait aussi réussi à lui enlever cela et il avait de nouveau poussé Yuri à couper les ponts avec ses parents, changeant de Loft… Yuri, qui avait découvert depuis deux semaines qu’il attendait un bébé, tenta alors de s’enfuir, pour protéger son enfant, dans un sursaut de vie et d’envie de liberté. Malheureusement, grâce au petring, Alex le rattrapa facilement et lui infligea la pire des punitions qu’il ne lui avait jamais donnée. Cette fois, Yuri songea sérieusement qu’il allait mourir. Il fut ramené au loft sans pitié puis jeté sur le sol. Il n’attendit pas et des coups de pieds et de poings très violents s’abattirent sur Yuri… Yuri ne supplia même pas pour qu’il arrête, pourtant, il ne voulait pas mourir, et il se disait que si Alex savait qu’il portait son enfant, il arrêterait, mais ce fut pire ! L’aveu ne fit que rendre le blondie encore fou. Yuri supplia, mais il savait que les supplications ne menaient à rien. Il songea finalement que la mort lui permettrait de retrouver Akihito, alors il ferma les yeux et ne bougea plus, Alex utilisa en plus ses pouvoirs. Il lui brisa les bras, des côtes, le viola encore et encore avec la plus grande violence possible. Après plusieurs heures, calmé, il décida de porter le corps inanimé et presque sans vie de Yuri dans une ruelle de Seala… Et ce fut cela qui sauva le pauvre Yuri. On le trouva, on le mena à l’hôpital et on parvint à contacter ses parents. Il lutta contre la mort, pourtant, il avait aussi envie de se laisser aller, mais comme toujours, sa force de vivre fut plus forte. Il perdit son bébé, cette douleur et ce traumatisme s’ajoutant aux autres.
 

Il sortit de l’hôpital le jour de ses 25 ans pour retourner chez ses parents. Ses affaires avaient été récupérées et il resta avec ceux qui l’aimaient, mais sans parvenir à parler de ce qu’il avait enduré durant ces trois années. Les médecins avaient été totalement sidérés de trouver un petring sur un blondie. Ce fut la plus grande erreur d’Alex, car le petring rattachait Yuri à lui. Après avoir passé trois mois avec ses parents, Yuri décida de reprendre un loft. Il se sentait être un poids pour ses parents, pourtant, ils l’entouraient de tout l’amour possible.

Cela faisait une semaine qu’il avait emménagé dans un loft à Seala –il voulait resté éloigné de la Cité Supérieure, et il réalisa qu’il ne fallait pas qu’il reste seul. Songeant alors aux humains devenus pets, et à ce que lui avait enduré, il pensa qu’il pourrait sortir un jeune homme de cet enfer. Aller au petshow signifiait se montrer et se retrouver avec d’autres blondies, et cela fut très difficile pour lui. Il y trouva Eikichi, qu’il ramena chez lui, lui disant que c’était chez eux… Une nouvelle vie pleine de tendresse et de douceur allait commencer pour les deux jeunes hommes, une fois que la confiance serait instaurée.

Caractère : Yuri est totalement hermaphrodite sur le plan psychologique. Cela signifie qu’il passe d’un comportement ou d’une manière d’être féminine à une manière masculine, le contraire étant également vrai. Il se sent autant homme que femme, et il l’assumait pleinement jusqu’à ce qu’il soit réduit à rien par son ancien amant et tortionnaire. Avant, il était capable d’être sûr de lui et il souriait de manière espiègle, mais il a perdu son assurance et il ne sait plus sourire, ou ce ne sont que très pâles sourires de ceux dont il était capable. C’est un perfectionniste et il est très exigeant avec lui-même, sans doute trop.

C’est une personne toujours douce, tendre, d'une grande bonté, en quête de tendresse, de douceur et de compréhension. Il sait donner gratuitement, sans rien attendre en retour d’autre que de rendre heureux. Il est très sensible, émotif et il est devenu d’une extrême fragilité. Cependant, il a une grande force de vie en lui, et alors que beaucoup auraient préféré se donner la mort après ce qu’il a enduré, lui a tenu tête, aussi difficile que cela fut, mais tout cela l’a marqué à vie. Il n’aime pas se plaindre et il a gardé sa souffrance en lui très longtemps. Il tente de donner le change en présence d’autres personnes, ce qui est aussi sans doute la raison pour laquelle, depuis qu’il a eu le courage de quitter son ex, il reste seul chez lui, fuyant tout contact. Il fait de violentes crises d’angoisse qui l’épuisent. Ayant été violé, donné comme jouet, battu, humilié, rabaissé et torturé quotidiennement par celui qu’il aimait durant trois ans, il est détruit, et la perte de son bébé n’a fait qu’intensifier encore cela.

Il est tolérant et très compréhensif avec les humains et les pets, qu’il considère égal à lui-même. Il a même tendance à se sentir inférieur à eux et à se dénigrer suite à tout ce qu’il a enduré. Il est introverti mais il s'extériorise avec les gens qu'il connaît et lorsqu’il parle des choses qu’il aime. Du moins, il le fera quand il ira mieux et qu’il redeviendra plus lui-même. Il est totalement passionné par l'art et par son métier et la célébrité n’est pas toujours facile pour lui en raison de sa différence (pas celle liée au fait qu’il est capable d’enfanter mais celle qui fait qu’il est hermaphrodite). Il n’a plus aucune confiance dans les autres blondies qui lui font peur, et même un mâle humain peut lui faire facilement peur.

 

Il devient ironique, voir sarcastique quand il souffre et sa colère est réellement terrifiante car rare. Il est ambivalent, mais à tendance plus uke, cependant, avec tout ce qu’il a subi depuis trois ans, il a peur… Avoir pris Eikichi sous son aile va lui faire beaucoup de bien.
 

Il aime: peindre des toiles et dessiner ses mangas, se sentir protégé et aimé, avoir quelqu’un à aimer et protéger, faire la cuisine et lire. Il adore les sushi.

Il déteste: la méchanceté, la violence sous toutes ses formes, la brutalité et la manière dont les humains et les pets sont traités et vus par la société, même s’il a depuis vingt ans une grande évolution. Il ne supporte plus ceux de sa race. Il déteste la viande.

Physique :
Taille : 
Poids :
Yuri est la fusion parfaite d’une douce virilité et d’une sensuelle féminité dans toute sa personne, que ce soit physiquement ou dans ses attitudes, son allure. On le prend presque toujours pour une femme, jusqu’au moment où l’on se dit qu’il n’y a pas de femme blondie. Il est d'une grande beauté et ses gestes son gracieux et aériens. Une aura de pureté émane de lui. Ses yeux et ses cheveux lui donnent l'air d'un ange. Son corps est à la fois viril et féminin, parfaitement équilibré. Son torse, son dos et ses bras sont masculins et finement musclés, sa taille est fine, ses hanches, ses cuisses et ses jambes ont un galbe féminin tout aussi parfait. Son visage ne détermine pas son sexe et son cou est fin. Sa pilosité est celle d’une femme. Il porte toujours des kimonos féminins aux couleurs pastelles ou parfois des tenues plus masculines. Il a une longue cicatrice fine qui part du côté de son poignet et arrive vers le coude. Il a aussi le dos totalement recouvert des zébrures du à la fois où Alex le fouetta presque à mort. Il est le seul blondie à porter un petring.


Pouvoirs :
-         Télépathie suffisamment puissante pour entendre les pensées des autres, protéger ses propres pensées, et parler par l’esprit. Il le contrôle bien.
-         Empathie puissante qui lui échappe s’il se sent mal.


Autre : C’est l’unique blondie hermaphrodite et le tout premier qui fut créé en étant capable de se reproduire.

Code de validation: Bon
_________________
Pourquoi faut-il souffrir pour savoir profiter du bonheur? J'ai trop souffert... Je demande ma part de bonheur.


Dernière édition par Yuri Uemitsu le Jeu 29 Mai - 10:23 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 28 Mai - 21:08 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jupiter
Administrateur - Entité artificielle

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 34
Emploi: Mère des Blondies - Entité dirigeante
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 21:16 (2008)    Sujet du message: Yuri Uemitsu Répondre en citant

Fiche validée. Bienvenue.
_________________
Je suis la Loi, la Mère et l'Absolu.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:04 (2018)    Sujet du message: Yuri Uemitsu

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le monde d'Amoï Index du Forum -> Le monde d'Amoï: avant de jouer -> Les fiches -> Les blondies Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com